Actualités

Comment la SATT Aquitaine Science Transfert fait-elle émerger une innovation ?

Posté le 30 July 2019

Aquitaine Science Transfert détecte de nombreux travaux de recherche - environ 140 par an - dont certains projets à fort potentiel sur le périmètre aquitain. La SATT Aquitaine accompagne les chercheurs dans la protection intellectuelle de leur invention et investit dans la maturation de leurs projets afin d’accélérer et sécuriser leur transfert vers les marchés et le monde socio-économique. Isabelle Rey, directrice du Transfert et Yann Mondon, directeur Marketing et Communication, expliquent comment la SATT Aquitaine fait émerger une innovation.

Répondre à tous les enjeux : technologique, réglementaire, de Propriété Intellectuelle, marché, etc...

« Une innovation, c’est une invention qui rencontre son marché. Dans le cas de la SATT, où le point de départ est un résultat de recherche, c’est un long chemin qui prend au mieux deux ans pour un logiciel innovant et entre 7 et 10 ans pour une innovation en santé. Notre travail consiste à construire la bonne trajectoire pendant cette période, en répondant à tous les enjeux : technologique, réglementaire, de PI, marché, modèle économique. Tout cela pour transférer un jour une technologie brevetée à une entreprise qui sera dans les meilleures dispositions pour finaliser le développement, commercialiser son innovation et créer de la valeur économique.

 

Atteindre un niveau de maturité proche d’un usage commercial 

Chaque année nous détectons en moyenne 140 projets de recherche en Aquitaine. Environ 40% feront l’objet d’une protection intellectuelle et 20% seront transformés par la SATT en preuves de concept prêtes à être licenciées. Entre ces deux moments, environ deux ou trois ans peuvent s’écouler pendant lesquels nos équipes interrogent des experts dans le monde entier, sondent des entreprises sur leur intérêt potentiel, travaillent avec les chercheurs sur le programme de maturation à suivre pour que leur invention atteigne un niveau de maturité plus proche d’un usage commercial, et construisent la Propriété Intellectuelle avec les cabinets compétents.

 

Assumer le risque lié à l'innovation

Faire éclore une innovation, c’est un défi quotidien quand on sait que le taux d’échec des innovations mises sur le marché atteint 85 % en raison souvent d'une trop faible prise en compte des attentes des utilisateurs, de l'absence de prise de risque dans la phase de déploiement... A notre stade de maturité de l’invention, les utilisateurs n’ont pas encore de certitude sur l’existence du marché et le risque est maximal ! Nous devons l’assumer car c’est notre mission de SATT ».

 


Retrouvez les projets engagés en maturation en 2018 dans notre rapport annuel :Télécharger notre rapport annuel 2018

Publié dans AST, Propriété intellectuelle, Valorisation de la recherche, Deeptech, Innover, Transfert de technologies