Actualités

Nos derniers articles

BASF s’appuie sur le Réseau SATT pour identifier des technologies de biocontrôle innovantes

Le Groupe BASF a choisi de s’appuyer sur l’expertise du Réseau des Société d’Accélération du Transfert de Technologies (Réseau SATT) pour mettre en place une opération de scouting technologique.

 

Lire l'article

POSITIONNÉ SUR LES DEEP-TECH, L’INCUBATEUR DE LA SATT AQUITAINE ACCUEILLE TROIS NOUVEAUX PROJETS DE START-UP INNOVANTES.

La SATT Aquitaine Science Transfert a validé, ce vendredi 25 octobre, l’accompagnement de trois nouveaux projets de start-up innovantes, issues d'inventions ou de travaux de recherche publique aquitains.

 

Lire l'article

LA START-UP KROMATIZ DÉVELOPPE, AVEC UN LABORATOIRE BORDELAIS DE RECHERCHE PUBLIQUE, LA PREMIÈRE MONTRE QUI CHANGE DE COULEUR AU GRÉ DE NOS ENVIES

Basé sur des travaux menés par Aline Rougier et son équipe de l’Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux (ICMCB, unité de recherche rattachée au CNRS, l’université de Bordeaux et Bordeaux INP), la start-up Kromatiz a développé une montre électrochrome changeant de couleur au gré du client.

 

Lire l'article

Formation à la valorisation de la Recherche - 14/11/2019 à l'UPPA

 

Lire l'article

UN MASQUE DE VENTILATION INNOVANT ADAPTÉ AUX PRÉMATURÉS ET CONÇU AU CHU DE BORDEAUX, EST LICENCIÉ À L’ENTREPRISE FRANÇAISE VYGON

Le Dr Eric Dumas de la Roque, praticien hospitalier du CHU de Bordeaux, a développé un masque de ventilation tenant compte des contraintes cliniques et physiologiques des prématurés. Soutenue par la SATT Aquitaine Science Transfert, cette innovation a été licenciée à l’entreprise française Vygon, fabricant de dispositifs médicaux et spécialiste de la néonatalogie.

 

Lire l'article

RUGBY, BOXE, ARTS MARTIAUX : UN PROTÈGE-DENTS NOUVELLE GÉNÉRATION EST COMMERCIALISÉ PAR LE GROUPE FRANÇAIS DECATHLON.

Le Dr Philippe Poisson, chercheur au Laboratoire Handicap, Activités, Cognition, Santé (HACS) de l’université de Bordeaux, a imaginé une nouvelle protection intra-buccale. Elle est aujourd’hui commercialisée par le groupe français Decathlon, leader de la distribution d'articles de sports et de loisirs.

 

Lire l'article

Comment la SATT Aquitaine Science Transfert fait-elle émerger une innovation ?

Aquitaine Science Transfert détecte de nombreux travaux de recherche - environ 140 par an - dont certains projets à fort potentiel sur le périmètre aquitain. La SATT Aquitaine accompagne les chercheurs dans la protection intellectuelle de leur invention et investit dans la maturation de leurs projets afin d’accélérer et sécuriser leur transfert vers les marchés et le monde socio-économique. Isabelle Rey, directrice du Transfert et Yann Mondon, directeur Marketing et Communication, expliquent comment la SATT Aquitaine fait émerger une innovation.

 

Lire l'article

Année après année, la SATT Aquitaine Science Transfert contribue à la construction de succès dans l'innovation.

Avec 12 accords d’exploitation commerciale signés en 2018, 14 start-ups dont 10 incubées, 502 contrats de recherche partenariale signés, 118 nouveaux projets détectés et 14 projets engagés en maturation, Aquitaine Science Transfert dresse un bilan positif de son activité. La SATT Aquitaine est devenue un maillon régional incontournable de l’innovation et participe année après année, à la construction d'un écosystème néo-aquitain propice à l’émergence de futures pépites.

 

Lire l'article

Concours i-LAB 2019 : 3 lauréats néo-aquitains dont un Grand Prix, soutenus par la SATT Aquitaine Science Transfert

Pour sa 21e édition, i-LAB 2019, le concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes, organisé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Bpifrance récompense trois projets néo-aquitains : CERTIS THERAPEUTICS, NUREA, CARBON WATERS.

 

Lire l'article

TreeFrog Therapeutics lève plus de 7 millions d’euros, six mois seulement après sa création

Ce financement va permettre à la société d’industrialiser sa technologie propriétaire C-Stem™. Objectif : produire en masse des thérapies cellulaires plus sûres et moins chères pour des millions de patients.

 

Lire l'article