Actualités

Nos derniers articles

Tech Tour Transfer Invest : 3 start-ups sélectionnées

Trois sociétés accompagnées par la SATT Aquitaine Science Transfert ont été sélectionnées pour participer au Tech Tour Transfer Invest (TTTI) les 12 et 13 février derniers. Il s’agit de NUREA, CERTIS THERAPEUTICS et CARBON WATERS, déjà récompensées par le concours i-Lab 2019.

Organisée par Bpifrance et ses partenaires (le Réseau SATT, le CEA, le CNRS, Inria et Inserm Transfert ), cette 4ème édition de TTTI a permis à 41 start-ups issues de la recherche française d’être accompagnées et de « pitcher » devant 55 fonds d’investissement européens et internationaux, spécialisés dans les secteurs du numérique, de la biotechnologie, de la santé et de l’énergie, susceptibles d’accompagner leur croissance.

 

Lire l'article

Comment encadrer la circulation des ressources biologiques ?

Les laboratoires de recherche sont régulièrement amenés à utiliser des échantillons ou des ressources biologiques pour mener de nouvelles recherches, fondamentales ou appliquées. Appartenant généralement à des tiers, ces ressources peuvent être d'origine végétale, animale ou humaine, telles que des graines de plantes, des levures, des souris, des cellules souches, des tissus humains... Mais le vivant, même à des fins de recherche, ne peut naturellement pas circuler librement pour des raisons éthiques et sanitaires, mais aussi pour des raisons de propriété intellectuelle.

 

Lire l'article

Innovation dans les cantines scolaires : des barquettes alimentaires saines et réutilisables

La majorité des barquettes alimentaires jetables sont conçues en matière plastique. Source de pollutions environnementales considérables, elles constituent également un enjeu majeur de santé publique. En cause ? Les additifs utilisés dans la composition du plastique pour le rendre plus résistant aux températures des processus de transformation ou aux UV. Si l’utilisation de Bisphénol A est aujourd’hui interdite dans les contenants alimentaires, on sait que d’autres substances tout aussi néfastes sont utilisées comme additifs. Et de nombreuses études ont démontré que l’exposition aux perturbateurs endocriniens (BPA, phtalates, dioxines, etc.) est suspectée d’être à l’origine de nombreuses maladies chroniques.

 

Lire l'article

Entreprises innovantes : appel aux solutions face au Covid19

Votre entreprise apporte des solutions concrètes qui peuvent aider les citoyens, les salariés, les entreprises, l’État ou les acteurs de la santé pour faire face à la situation sanitaire actuelle ?

La French Tech Bordeaux lance un appel aux start-up et entreprises innovantes qui apportent des solutions concrètes face aux enjeux créés par le Covid-19.

FAITES CONNAÎTRE VOS SOLUTIONS ! Jusqu’au 15 avril.

 

Lire l'article

Élection du nouveau bureau du Réseau SATT

Le 10 mars dernier, le conseil d’administration du Réseau SATT se réunissait dans le but de procéder au renouvellement de son Bureau. Élu pour un mandat d’un an, le nouveau Bureau poursuivra la dynamique engagée depuis 2014 par l’association, dont l’ambition est de faciliter et d’accroître le transfert des innovations technologiques issues de la recherche académique vers les entreprises.

 

Lire l'article

Agri Sud-Ouest Innovation et les trois SATT du Grand Sud-Ouest conjuguent leurs efforts en faveur du transfert de technologies

Le pôle de compétitivité des secteurs agricole, agroalimentaire et agro-industriel, Agri Sud-Ouest Innovation, et les trois SATT du Grand Sud-Ouest, formalisent leur partenariat pour accompagner et favoriser la compétitivité des entreprises du territoire par l’innovation.

Ce partenariat vise à être plus efficace aux interfaces de la recherche et de l’industrie dans ces trois secteurs et ce sur le territoire des régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie. L’ambition est de permettre la diffusion technologique la plus appropriée au sein des PME locales, en complément des actions et des missions de ces acteurs.

 

Lire l'article

IDEAVALUATION, l’intelligence artificielle pour dynamiser la créativité collective

Fort de diverses expériences dans des environnements d’experts en innovation, Julien Ambrosino* identifie des besoins d’accompagnement pour structurer les projets innovants et leurs séances collectives de brainstorming. « En comptant une moyenne de 7 idées par personne lors d’une séance de créativité d’environ 20 personnes, on arrive vite à une centaine d’idées en fin de séance, généralement écrites sur des notes autocollantes qu’il faut déchiffrer, classer, répertorier puis synthétiser. C’est une perte de temps et d’informations considérable qui aboutit généralement à un défaut de prise de décisions pertinentes », explique Julien Ambrosino.

 

Lire l'article

REFLECT réinvente l’imagerie pour la culture cellulaire 3D

 

Le développement des cultures cellulaires 3D est actuellement freiné en laboratoire par l’absence de solution d’analyse adaptée. En effet, les solutions actuelles sont très coûteuses et ne permettent pas un usage en routine. Aujourd’hui, la majorité des laboratoires est encore équipée de microscopes 2D.

Le projet REFLECT porté par Corey Butler* et ses associés**, consiste à développer et commercialiser un système de microscopie conçu spécifiquement pour ces cultures tridimensionnelles. Il s’agit d’un dispositif optique adaptable aux microscopes de laboratoire actuels, couplé à des boites de cultures et à un logiciel d’exploitation dédié. REFLECT rend ainsi la biologie tridimensionnelle rapide et facile d’utilisation.

 

Lire l'article

Trois porteurs d’innovations Deeptech en Nouvelle-Aquitaine sont récompensés au concours national i-PhD


Pour sa première édition, le concours d’innovation i-PhD 2019 organisé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et par Bpifrance, récompense trois jeunes docteurs néo-aquitains, porteurs des projets de création d’entreprise REFLECT, MYOTACT et IDEAVALUATION.
Accompagnés notamment par la SATT Aquitaine Science Transfert, ces trois projets à fort potentiel sont également portés par le consortium Aquitaine French Tech Seed qui va assurer un vrai continuum dans l'accompagnement de la création de ces trois start-up Deeptech en région.

 

Lire l'article

MYOTACT, pour faciliter l’utilisation de prothèses de membres supérieurs

Les prothèses myoélectriques, destinées aux personnes amputées d’un membre supérieur, fonctionnent grâce à des électrodes au contact de la peau, qui captent les activités électriques des muscles, pour les transformer en des mouvements réels de la prothèse tels que l'ouverture, la fermeture ou la rotation de la main. Les muscles de la main du patient ayant disparu, il faut alors apprendre à contracter d’autres muscles pour actionner la prothèse. L’apprentissage de l’utilisation d’une telle prothèse est un processus long et complexe (entre 6 mois et 2 ans), impliquant une charge mentale importante. L’absence de retour sensoriel suite à l’amputation oblige les patients à rester en permanence focalisés sur leur prothèse pour en contrôler les mouvements. L’aspect non intuitif de la commande, le temps d’apprentissage et le manque de retour sensoriel font que près de 60% des patients abandonnent ce type de prothèse* et un petit nombre arrive à l’utiliser au quotidien.

 

Lire l'article