Actualités

Année après année, la SATT Aquitaine Science Transfert contribue à la construction de succès dans l'innovation.

Posté le 25 July 2019

Avec 12 accords d’exploitation commerciale signés en 2018, 14 start-ups dont 10 incubées, 502 contrats de recherche partenariale signés, 118 nouveaux projets détectés et 14 projets engagés en maturation, Aquitaine Science Transfert dresse un bilan positif de son activité. La SATT Aquitaine est devenue un maillon régional incontournable de l’innovation et participe année après année, à la construction d'un écosystème néo-aquitain propice à l’émergence de futures pépites.

Rapport-activites_AST2018_infographie-chiffres_web-1

 

Faire émerger des entreprises deep-tech

2018 a vu Aquitaine Science Transfert intégrer l’activité d’incubation de l’ex Incubateur Régional d’Aquitaine et déjà 10 jeunes pousses sont suivies par l'équipe Start-up. Sa stratégie : faire émerger des entreprises deep-tech de rupture, issues ou adossées à la recherche académique aquitaine, à l’image de Treefrog Therapeutics, Grand Lauréat national du concours i-Lab 2018, qui est en marche pour révolutionner les thérapies cellulaires de maladies comme Parkinson ou le diabète.
2019 confirme la bonne tendance : la jeune pousse Certis Therapeutics, portée par Stéphane Chemouny, devient également Grand Lauréat national du concours i-Lab 2019. Deux autres projets, Nurea et Carbon Waters, ont également été désignés comme lauréats !

Une confiance renouvelée des partenaires institutionnels

L’État français a reconduit sans condition le financement de la SATT pour les trois prochaines années, après un audit approfondi de ses résultats et la présentation de son business plan triennal. C’est une vraie reconnaissance du travail effectué par ses équipes depuis juillet 2012 et une marque de confiance dans son ambition par l’Etat et ses actionnaires.

Les 11 établissements membres fondateurs de la SATT Aquitaine sont toujours aussi engagés à ses côtés. L'actionnariat a évolué : l’université de Bordeaux, le CNRS, Bordeaux INP, l’université de Pau et des Pays de l’Adour et l’INSERM constituent le groupe des actionnaires académiques. Et AST continuera naturellement de valoriser les résultats de recherche du CHU de Bordeaux, de l’université Bordeaux Montaigne, de Bordeaux Sciences Agro, de l’Institut Bergonié, d’ESTIA et de Sciences Po Bordeaux.

 

25 produits et services mis sur le marché

Année après année, Aquitaine Science Transfert construit des succès - 12 accords d’exploitation en 2018, 4 start-ups, 502 contrats de recherche partenariale - et apprend avec tous ses partenaires de la recherche, des entreprises, de l’Etat, de la Région et d’autres institutions du développement économique, comment bâtir un écosystème néo-aquitain propice à l’émergence de futures grandes réussites socio-économiques. Avec 25 produits, services ou procédés qui ont trouvé des usagers chez ses licenciés, la SATT Aquitaine est devenue un maillon régional essentiel à la chaîne de valeur, le premier à prendre un pari financier sur une preuve de concept qui démontre les avantages économiques futurs. Pour que cet investissement porte ses fruits, la SATT doit continuer de resserrer les liens avec tous les acteurs de l’écosystème. "L’innovation est un pari commun, où la mutualisation des énergies et des expertises est une nécessité pour renforcer la chaîne de l’innovation, au bénéfice de la recherche et des entreprises".

 

Découvrez plus en détail les succès, les projets innovants, les chiffres et les témoignages des chercheurs et entrepreneurs dans le bilan annuel 2018.

Télécharger notre rapport annuel 2018

Publié dans Aquitaine, AST, Valorisation de la recherche, Deeptech, Innover