Actualités

Nos derniers articles

i-PhD 2021 : Le concours d'innovation pour les jeunes chercheurs

A partir de mardi 24/11/2020, les doctorant.es et jeunes docteur.es pourront présenter leur projet d'entreprise innovante au concours d'innovation i-PhD 2021 jusqu'au 9 mars 2021, avec à la clef, un programme de préparation sur mesure, un coaching dédié et un financement de la SATT pour aider à maturer le projet.
La SATT Aquitaine Science Transfert aidera chaque candidat à construire le meilleur projet possible, quelque soit le domaine de recherche.
 

 

Lire l'article

La recherche en photonique a de beaux jours devant elle !

Quel sont les secteurs d’application porteurs pour la recherche en photonique ?

Avec l’essor des télécommunications dans les années 2000, la recherche en photonique, dont la région Aquitaine est un fer de lance, a contribué à un grand nombre d’avancées technologiques et d’innovations. Fibres optiques, lasers, détecteurs et toute une série de composants ont été déployés en grande quantité. D’autres secteurs se les sont alors appropriés et les ont adaptés à leurs besoins et à leurs usages.

 

Lire l'article

Quel accompagnement pour les futurs startuppers de chrysa-link ?

Nicolas de la Fuente, responsable incubateur start-up et lui-même ancien entrepreneur, nous présente chrysa-link et l'accompagnement proposé aux porteurs de projet. Au programme, méthode dite de "lean start-up", pack action start-up boost et lunch collaboratifs...

 

Lire l'article

Pour son incubateur chrysa-link, la SATT Aquitaine Science Transfert devient partenaire de la French Tech Bordeaux.

Objectif commun : favoriser l’émergence des entreprises deep tech néo-aquitaines.

La SATT Aquitaine Science Transfert, pour son incubateur chrysa-link, et French Tech Bordeaux viennent de signer une convention de partenariat afin de favoriser l’émergence et le succès des jeunes pousses innovantes de la région.

Déjà cheffe de file du consortium Aquitaine French Tech Seed aux côtés des technopoles régionales et de l’Agence de Développement et d’Innovation de la Nouvelle Aquitaine, et également partenaire du réseau 1Kubator, la SATT continue de tisser des liens avec l’écosystème de la création d’entreprises en se rapprochant de French Tech Bordeaux, dont le dynamisme a permis de fédérer pas moins de 600 start-up et entreprises de la région !

 

Lire l'article

La SATT Aquitaine Science Transfert annonce chrysa-link, l’incubateur deep-tech néo-aquitain.


Talence, le 1er juillet 2020
– Financé par l’Etat à travers le Secrétariat général pour l’investissement et par le Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine, à hauteur de 1,5 million d’euros pour une période initiale de deux ans, l’incubateur de la SATT Aquitaine, en activité dès 2019, est officiellement baptisé chrysa-link.

Opéré par Bpifrance, les fonds destinés à l’incubateur visent à financer des projets d’innovation de rupture qui mèneront à la création de futures start-up dites deep tech (c’est à dire porteuses d’innovations disruptives, à fort impact sociétal, environnemental et économique).

 

Lire l'article

IDEAVALUATION, l’intelligence artificielle pour dynamiser la créativité collective

Fort de diverses expériences dans des environnements d’experts en innovation, Julien Ambrosino* identifie des besoins d’accompagnement pour structurer les projets innovants et leurs séances collectives de brainstorming. « En comptant une moyenne de 7 idées par personne lors d’une séance de créativité d’environ 20 personnes, on arrive vite à une centaine d’idées en fin de séance, généralement écrites sur des notes autocollantes qu’il faut déchiffrer, classer, répertorier puis synthétiser. C’est une perte de temps et d’informations considérable qui aboutit généralement à un défaut de prise de décisions pertinentes », explique Julien Ambrosino.

 

Lire l'article

REFLECT réinvente l’imagerie pour la culture cellulaire 3D

 

Le développement des cultures cellulaires 3D est actuellement freiné en laboratoire par l’absence de solution d’analyse adaptée. En effet, les solutions actuelles sont très coûteuses et ne permettent pas un usage en routine. Aujourd’hui, la majorité des laboratoires est encore équipée de microscopes 2D.

Le projet REFLECT porté par Corey Butler* et ses associés**, consiste à développer et commercialiser un système de microscopie conçu spécifiquement pour ces cultures tridimensionnelles. Il s’agit d’un dispositif optique adaptable aux microscopes de laboratoire actuels, couplé à des boites de cultures et à un logiciel d’exploitation dédié. REFLECT rend ainsi la biologie tridimensionnelle rapide et facile d’utilisation.

 

Lire l'article

Trois porteurs d’innovations Deeptech en Nouvelle-Aquitaine sont récompensés au concours national i-PhD


Pour sa première édition, le concours d’innovation i-PhD 2019 organisé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et par Bpifrance, récompense trois jeunes docteurs néo-aquitains, porteurs des projets de création d’entreprise REFLECT, MYOTACT et IDEAVALUATION.
Accompagnés notamment par la SATT Aquitaine Science Transfert, ces trois projets à fort potentiel sont également portés par le consortium Aquitaine French Tech Seed qui va assurer un vrai continuum dans l'accompagnement de la création de ces trois start-up Deeptech en région.

 

Lire l'article

MYOTACT, pour faciliter l’utilisation de prothèses de membres supérieurs

Les prothèses myoélectriques, destinées aux personnes amputées d’un membre supérieur, fonctionnent grâce à des électrodes au contact de la peau, qui captent les activités électriques des muscles, pour les transformer en des mouvements réels de la prothèse tels que l'ouverture, la fermeture ou la rotation de la main. Les muscles de la main du patient ayant disparu, il faut alors apprendre à contracter d’autres muscles pour actionner la prothèse. L’apprentissage de l’utilisation d’une telle prothèse est un processus long et complexe (entre 6 mois et 2 ans), impliquant une charge mentale importante. L’absence de retour sensoriel suite à l’amputation oblige les patients à rester en permanence focalisés sur leur prothèse pour en contrôler les mouvements. L’aspect non intuitif de la commande, le temps d’apprentissage et le manque de retour sensoriel font que près de 60% des patients abandonnent ce type de prothèse* et un petit nombre arrive à l’utiliser au quotidien.

 

Lire l'article

POSITIONNÉ SUR LES DEEP-TECH, L’INCUBATEUR DE LA SATT AQUITAINE ACCUEILLE TROIS NOUVEAUX PROJETS DE START-UP INNOVANTES.

La SATT Aquitaine Science Transfert a validé, ce vendredi 25 octobre, l’accompagnement de trois nouveaux projets de start-up innovantes, issues d'inventions ou de travaux de recherche publique aquitains.

 

Lire l'article